Facteur de choix d’un fauteuil roulant

  • TAILLE DE LA ROUE

La roue arrière plus petite vous permet d’appliquer moins d’effort pour la propulser, mais aussi de faire un trajet plus court. Les roues de moins de 600 mm (24″) sont souvent utilisées pour les utilisateurs ayant des difficultés à déplacer les épaules ou la colonne kyphotique. Des roues plus petites sont également utilisées dans les sièges pour enfants afin que l’anneau de poussée soit à une hauteur plus appropriée à la longueur de leurs bras.

  • BASE DE ROUE

Une longue distance entre les essieux avant et arrière permet de maintenir une trajectoire plus droite, mais les roues parcourent également une plus longue distance, ce qui nécessite plus d’énergie pour la propulsion.

Un empattement court tourne plus facilement et est plus facile à conduire parce qu’il nécessite moins d’énergie pour la propulsion.

  • ANGULATION DE ROUE

L’entraînement optimal est obtenu avec les roues arrière parallèles au siège. De cette façon, la distance entre les bras et le corps est suffisante pour appliquer l’énergie nécessaire à une propulsion correcte.

Si les roues sont plus larges à la base, la chaise est plus stable, mais les bras sont plus près du corps. Il en résulte une plus grande abduction des épaules, ce qui rend la propulsion plus difficile et moins efficace.

Si les roues sont plus rapprochées à la base, les bras seront plus éloignés du corps et il sera difficile d’appliquer la force nécessaire à la propulsion. De plus, la chaise est plus instable.