Objectif santé : découvrir pourquoi le jardinage vous aide à vous sentir mieux

Le jardinage aide à guérir et à prévenir la dépression
En juin 2010, une étude a été publiée par deux chercheurs néerlandais, Agnes E. Van den Berg et Mariëtte H.G. Custer du Wageningen University and Research Center, sur la relation directe entre dépression et jardinage.

Restez au courant des dernières modes sur les tables jardin grâce à notre site.

L’expérience a consisté à prendre 30 jardiniers bénévoles, à les soumettre à une série de tâches très stressantes, puis à les diviser en deux groupes, l’un pour des activités de jardinage extérieur, l’autre pour lire dans une salle intérieure.

La séance de relaxation a duré 30 minutes dans les deux groupes et pendant ce temps, le niveau de cortisol salivaire et l’humeur ont été surveillés.

La lecture et le jardinage ont entraîné une diminution du taux de cortisol et une amélioration de l’humeur, particulièrement dans le groupe de jardinage.

Ce que les deux chercheurs ont gagné est une première preuve expérimentale des bienfaits du jardinage pour les personnes soumises à des périodes de stress émotionnel intense.

Si vous désirez explorer cette question plus en détail, nous vous recommandons de consulter les documents publics publiés par le Journal of Health Psychology.

Travaux de jardinage et d’horticulture
Qu’est-ce que la thérapie par le jardinage ? Il s’agit essentiellement de vivre le jardinage comme un véritable traitement pour la santé et le bien-être psychophysique des personnes.

L’horticulture et le jardinage sont étudiés depuis des décennies par des chercheurs, des psychologues, des médecins et des biologistes, et tous s’accordent à dire qu’il s’agit d’une activité positive à bien des égards, et qu’il faudrait la diffuser comme culture et tendance dans une mesure croissante.

A la base de la jardinerie et de l’horticulture, il y a une hypothèse simple mais efficace : l’être humain a évolué en apprenant à vivre en contact avec la nature, c’est pourquoi cultiver une plante, un fruit, un légume, une fleur, nous rend si heureux, car cela nous ramène à notre essence.

Et peu importe si nous avons des centaines d’hectares à cultiver, même un petit espace, un jardin urbain, quelques pots sur la terrasse suffisent à nous faire sentir mieux.

Dans le livre Horticulture as Therapy : Principles and Practice de Sharon Simson et Martha Straus, le sens et la genèse de cette nouvelle thérapie est expliqué, qui est la synthèse parfaite entre le jardinage et les thérapies de réhabilitation.

En fait, selon le livre, déjà au début du 19e siècle, certains médecins éclairés, tant aux États-Unis qu’en Europe, avaient l’habitude d’introduire l’agriculture et le jardinage dans les programmes de réhabilitation des patients souffrant de troubles psychologiques,

C’est une excellente activité à réaliser avec les enfants.
Tous les parents consciencieux de ce monde ne veulent que le meilleur pour leurs enfants, pour assurer une vie heureuse et une croissance sereine et pacifique.

Jardinage comme un enfant ne peut être une bonne chose à bien des égards :

Il les aide à découvrir et à mieux comprendre la nature ;
Il les aide à se détendre, car aujourd’hui plus que jamais les enfants sont hyper-stimulés ;
Ça les aide à respirer de l’air pur.
Il a toujours été recommandé aux parents d’emmener leurs enfants jouer dehors, évidemment lorsque les conditions météorologiques le permettent, parce que c’est une soupape d’aération et de plaisir pour eux, qui peuvent enfin se sentir libres de courir, de sauter, et peut-être être en compagnie de leurs parents et de leurs pairs.

Le jardinage combine tout cela avec l’aspect relaxant et didactique, par le jeu, la manipulation et l’apprentissage par l’imitation et la stimulation.

Bref, c’est une très belle façon de passer du temps avec votre enfant.